Ministère de l'Education Nationale Académie d'Aix-Marseille
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Club Lycéen vers un développement Durable

Quelques photos des activités en cours

Envoyer Imprimer PDF

Nom du projet : Les énergies
Animateur : Camille Fabre
Lieu d’animation : Lycée technologique Rempart

Classe concernée : 1ere STI électronique

Equipe enseignante : Marie Pierrot, Jean Luc Chiapello, Olivier Guédon.

 

Quelques photos du club en pleine activité :

 

 

 

 

 

Forum sues les Energies

Envoyer Imprimer PDF

Connaître l’énergie pour mieux la maitriser

Dans le cadre du programme de mécanique et de physique de première électronique, nous avons consacré une série de séances à l’étude des différentes formes d’énergies, de leurs propriétés, de leurs transformations et de leurs utilisations. Cette action, réalisée en association avec l’association "Les petits débrouillards", s’inscrit dans la démarche de développement durable engagée au lycée sur le thème « Connaître l’énergie pour mieux la maitriser ».

Pour réaliser ce travail les élèves de première électronique se sont mobilisés par groupe de trois, pendant 7 semaines autour de différents thèmes ayant trait à l’énergie. Ainsi les sujets suivants ont été abordées :

  • La fusion nucléaire, « Principe et risques » Messieurs : Matmati, Yahyaoui, Habrant
  • La fission nucléaire, « le projet ITER » Messieurs : Newell, Baouche, Viale
  • L’énergie hydraulique, « Rendement d’une installation » Messieurs : Sellies, Silvestri, Belbouli
  • L’énergie éolienne, « Actualité et avenir » Messieurs : Noazim, Valentin, Haddad
  • L’énergie solaire, « Histoire, évolutions et utilisations » Messieurs : Raguenet, Le, Chambon
  • Évolution des moteurs, « La vapeur, l’essence, l’hydrogène » Messieurs : Rais, Lali, Mbapanza
  • L’énergie électrique, « transformation en énergie mécanique » Messieurs : Boudjaoui, Mbae, Taiebi
  • L’énergie électrique, « distribution en Europe » Messieurs : Gabert, Zamouchi, Ribero

A la suite des séances, les élèves de première ont présenté les résultats de leurs recherches au élèves de seconde du lycée. Cette présentation s’est déroulée dans le laboratoire d’électronique sous la forme d’un forum, composé de stands dédiés à chacun des thèmes. Malgré la « pression », les élèves ont parfaitement assuré la présentation de leurs travaux pendant près de deux heures, ils ont ainsi passé quelques temps de l’autre coté de la barrière et ont pu apprécier ce nouveau « point de vue ».

Vous trouverez ci-dessous quelques photos de leurs travaux, et de leurs maquettes, photos prises pendant la présentation.

Enfin, nous tenons à remercier Monsieur Camille Fabre de l’association "Les petits débrouillards" pour son aide précieuse à la réalisation de ce projet.

Jean Luc Chiapello

Le forum sur les énergies

 

Déroulement du club 2007-2008

Envoyer Imprimer PDF

Nom du projet : Réflexion sur la qualité de l’air
Animatrice : Valentine Cuillier
Lieu d’animation : Lycée technologique Rempart
Dates de l’action : 4, 20 et 26 mars, 24 avril, 15 et 29 mai 2008
Classe concernée : 1ere scientifique

Equipe enseignante : Anne Poncet, Brigitte Beauchain, Olivier Guédon

Déroulement (compte rendu de Valentine Cuillier)

1. Première séance

Présentation de l’association des Petits Débrouillards, présentation du projet lycée. Le but était d’aborder la démarche expérimentale, pour prendre conscience de son utilisation possible dans un tel projet, de définir le développement durable et de faire ressortir un thème pour ce projet.
Premièrement, on a utilisé un power point de présentation de l’association afin de présenter son réseau, les moyens mis en oeuvre, les outils, la démarche utilisée. Dans un deuxième temps a été abordée la démarche expérimentale grâce à l’expérience du pendule. Ensuite, jeu du blason avec portrait chinois pour que je puisse connaître les élèves, et prendre leur e-mail afin de garder le contact entre les séances. Ensuite, nous avons abordé la notion de développement durable, grâce au jeu du soleil (dissociation des deux mots, que veulent-ils dirent ensemble ?). Enfin, un jeu de débat avec la question suivante a été mené : qu’est-ce qui vous paraît le plus important dans le développement durable : l’économie, le social, ou l’environnement ? Le débat a été animé, et très intéressant. Les élèves se sont vraiment appropriés ce débat. Constat : très peu de gens dans le social…
Dans un dernier temps, nous avons essayé de dégager des grands thèmes qui pourraient les intéresser. Ont été retenus les OGM, la biodiversité, la pollution de l’eau, la qualité de l’air… La majorité des élèves étant intéressés par la qualité de l’air, nous avons choisi ce thème, axé sur le cas de l’agglomération marseillaise, avec comme sous axes les causes, les effets sur la santé humaine, et les améliorations possibles.
Puis, je leur ai exposé l’échéancier que nous avions, et aussi évoqué le fait que si nous voulions faire des visites, rencontrer un chercheur, il fallait s’y prendre rapidement. Quelques élèves se sont donc proposés de se renseigner au niveau du CNRS afin de trouver des laboratoires qui travaillent sur le sujet à Marseille et de prendre contact.

2. Seconde séance

Le but de la séance a été de définir un public à toucher, de former des groupes de travail, de réfléchir où et comment intégrer un chercheur au projet, et de faire quelques petites expériences en rapport avec le thème.
La discussion a été longue, le débat intense ! Une partie du groupe optait pour une intervention dans une école primaire, un groupe était plus intéressé par toucher un public de collégiens. Après débat et délibération du jury, il a été décidé qu’on axerait notre action sur les collégiens.
Nous avons également décidé de prendre contact avec un chercheur de manière plutôt écrite (lui préparer un jeu de questions auxquelles il voudrait bien répondre).
En dernière partie, 4 groupes de travail sur les définitions des pollutions atmosphériques, sur les causes de ces pollutions, sur les effets et sur les améliorations possibles ont été créés. Chaque groupe s’est approprié une expérience qu’il a ensuite présentée aux autres. Les élèves ont également pu observer une petite exposition sur la qualité de l’air réalisée par AIRFOPEB, un organisme chargé de surveiller la qualité de l’air au niveau de l’Etang de Berre.

3. Troisième séance

L’objectif de la séance était de s’approprier les sous-thèmes, de lancer une expérience globale, et de réfléchir au contenu en fonction de l’âge des enfants que nous allions recevoir dans l’enceinte du lycée.
En premier, nous nous sommes mis d’accord sur le lancement d’une expérience sur la détection de pollution de l’air à l’aide de vaseline. Les élèves étaient motivés pour placer un témoin (papier) voire deux chez eux. L’idée finale était de réaliser une carte de Marseille avec les différents points, afin de comparer la pollution selon le lieu de vie des élèves.
Nous sommes ensuite allés en salle informatique ou nous avons commencé les recherches sur les sous-thèmes sur Internet, et ou nous avons cerné les points importants à aborder.
De plus, je leur ai annoncé la venue de Mr Yves Noack en dernière séance, qui est chercheur au CEREGE et spécialisé sur la qualité de l’air, notamment sur les métaux lourds.

4. Quatrième séance

Les objectifs étaient que chaque groupe présente aux autres les recherches effectuées, et de revoir la forme afin de réaliser des panneaux sympathiques, homogènes et cohérents. De plus, l’organisation de la dernière séance devait être abordée.
En sous-groupes, le contenu a donc été retravaillé, en demandant aux élèves de finir les panneaux pour l’avant dernière séance.
Nous nous sommes mis d’accord sur le déroulement de la dernière séance, en sachant le que nous n’accueillerons plus une classe de collège comme prévu, mais des classes du lycée même.

5. Cinquième séance

L’objectif de la séance était de finaliser les panneaux, et de retravailler la manière d’animer les expériences que nous souhaitions réaliser présenter au public.

6. Sixième séance

Dans cette séance de valorisation, le but était de faire découvrir à des classes du lycée le travail effectué, de les faire expérimenter sur le thème de la qualité de l’air.
3 classes du lycée, ainsi que des personnes travaillant au sein du lycée, sont venues voir le travail effectué. Nous les avons accueilli et expliqué le cadre général du projet, et salué la présence de Mr Noack. Ensuite, dans un premier temps, les élèves présents ont été divisés en 4 groupes, et ont tourné sur les 4 tables d’expérimentations, correspondant aux 4 sous-thèmes suivant : la découverte de l’air et de la composition, les causes de la pollution de l’air, les effets sur la santé et l’environnement, les améliorations possibles. Lors de l’expérimentation, Mr Noack répondait aux questions que les expériences soulevaient. Le nombre d’élèves accueillis a été important, peut-être trop important pour nos capacités, et beaucoup n’ont pas pu rester jusqu’au moment du débat.
Dans un second temps, nous nous sommes assis et s’est engagé un échange avec Mr Noack. Il nous a décrit ses travaux puis a répondu aux questions des élèves. L’échange a été très intéressant.